Taekwondo sport olympique

Le Taekwondo sportif, discipline olympique.


Au Paris Taekwondo Académie, cet aspect de la discipline se pratique muni de toutes les protections (plastron, casque, coquille, protège-tibias, protège avant-bras, protection de la poitrine pour les femmes, pitaine et mitaine) afin de préserver l’intégrité physique et ainsi permettre aux pratiquants(es) d’évoluer en toute sécurité tout en apprenant à se contrôler.

la pratique du combat libre développe le sens de l’observation, les réflexes, la vitesse, l’équilibre, le temps de réaction et une certaine maîtrise de l’espace . Il doit être pratiqué au départ sans contact, afin de développer la rapidité, puis muni de toutes les protections on va apprendre à connaître la sensation du toucher. Il est clair que l’apprentissage doit être progressif, avec des touches légères.

Il existe d’autres formes de compétition (kyongie Taekwondo) telle que la Technique (Poomsae), ou les différente aspect de la discipline telle que les technique de casse en démonstrations, qui se déroulent à l’échelle régionale, nationale, continentale, mondiale et qui n’entrent pas dans le cadre olympique.

Cette pratique sportive ne doit pas être perçue comme une fin en soi. Au Paris Taekwondo Académie , ce concept est essentiel.

Paris Taekwondo Kyeurougi

La participation aux manifestations sportives

Ces manifestations constituent l’occasion pour les pratiquants de se rencontrer et ainsi de garder un esprit ouvert sur les autres.

S’engager dans une manifestation sportive, combat, technique ou démonstration, est à la fois un acte formateur et un acte de courage pour le pratiquant. Toutefois toute compétition, quelle qu’elle soit, nécessite d’avoir atteint un certain niveau de pratique et n’est envisageable qu’avec une préparation physique et mentale appropriée, afin d’écarter tout danger pour le pratiquant.

Si un pratiquant fait preuve de capacités particulières et qu’il est suffisamment motivé, il peut espérer, après avoir suivi un entraînement spécialisé, évoluer et réussir au plus haut niveau.

Sélection équipe national coréenne

Sur le plan physique, la participation à une compétition nécessite un travail de fond, les conseils d’un Maître et de pratiquants plus expérimentés, ainsi que l’élaboration d’une tactique adaptée. La préparation psychologique constitue également un atout majeur pour réussir. Qu’il s’agisse d’une compétition de combat ou de Poomsae, elle permettra au pratiquant d’acquérir la confiance nécessaire à son succès.

Pour ce qui est des compétitions, les combats sont strictement réglementés afin d’assurer aux pratiquants une protection maximale. L’utilisation de protections (casque, plastron, coquille, protège tibias et avant-bras, mitaine, protège dents) est d’ailleurs obligatoire et permet d’écarter tout risque de blessure inutile

En compétition, les compétiteurs se doivent de connaitre et respecter un certain nombres de règles élaborer par la WTF (Fédération mondial)

Korea Open