Les Techniques de base du Taekwondo

Une pratique régulière permettant l’entretien général du corps et l’amélioration constante de la coordination neuro-musculaire.


Au Paris Taekwondo les méthodes d’enseignement reposent sur la méthodologie établie par le Centre mondial du Taekwondo. Les pratiquants (e) doivent prendre conscience qu’il est nécessaire de se concentrer sur les techniques de base (Kibon) permet de développer tous l’éventail technique que contient le Taekwondo et qui se subdivise en plusieurs parties indissociables .

Et pour se faire, seul un entraînement régulier pourra améliorer la souplesse, le contrôle respiratoire, la précision et la stabilité. Ce qui demande de la rigueur et de la discipline : deux valeurs fondamentales qui régissent la pratique du Taekwondo dans le Dojang.

La pratique des techniques fondamentales améliore la souplesse d’exécution, le contrôle respiratoire, la stabilité et la précision,   l’équilibre, augmente la souplesse d’exécution et l’agilité.

Ce qui leur permettra de perfectionner tous l’éventail technique des techniques défensives et offensives, utiles à connaître dans les différentes situation d’attaques possibles.

Selon le niveau de chacun, les techniques doivent se travailler régulièrement. Pour cela, il faut les répéter le plus souvent possible afin notamment de pouvoir les adapter à sa morphologie.

La pratique convient parfaitement à différents publics de pratiquants (es) : les enfants à partir de 5 ans , les ados, les hommes et les femmes de tout âge, de 20 à 35 ans, pour les plus 35 ans, et pour les plus de 50 ans, 60 ans et plus.

Savoir transmettre avec rigueur les techniques fondamentales codifiées par les Grands Maîtres tel est notre objectif, car l’avenir du Taekwondo en dépend.

Grand Maître Lee Chong Kwan au centre mondial (Kukkiwon)

Nous devons préciser également que le  Dojang est un lieu de perfectionnement où chacun doit être respectueux des 7 règles essentielles la patience, la persévérance, la courtoisie, la politesse, le respect d’autrui, la modestie et la maîtrise de soi. Il va de soi qu’être admis dans une Association de Taekwondo et dans son Dojang est un privilège qui entraîne des obligations être respectueux des règles à l’intérieur du Dojang comme à l’extérieur.

Et, qu’en outre, la progression du groupe dépendra du bon état d’esprit et de l’ambiance sereine que l’on saura préserver au sein du Dojang. Cette méthode a été codifiée par les Grands Maîtres issus des écoles du Taekwondo originel en Corée .

Retenons que si l’on veut progresser, il faut donc chercher à toujours se perfectionner en appliquant, tout simplement, les techniques de base du Taekwondo, comme le propose la méthode du Kukkiwon.

Rappelons d’ailleurs quelques termes de vocabulaire permettant de mieux visualiser les techniques fondamentales :

Les positions Seugi
Les techniques défensives Makki
Les techniques de coup de poings Jileugi
Les techniques de coups de pied Bal-chagi
Les techniques  de percutions Chigi
Les techniques percées Chireugi