Paris Taekwondo centre Mondial Démonstration Grand Maîtres

Categories: News

Le corps enseignant du Paris Taekwondo a effectué un  reportage sur les grands maîtres membres de l’équipe de démonstration  du centre mondial (Kukkiwon) . L’équipe des Grand Maîtres du Kukkiwon ont effectué une démonstration de Taekwondo Originel, au World Taekwondo Hanmadang .

Ils démontre que la pratique de notre discipline est unique car elles favorisent aussi bien la santé que la longévité, et véhiculent le message que le Taekwondo est et doit rester une pratique tout au long de la vie

Le centre mondial du Taekwondo  a offert un incroyable cadeau au monde entier car  à pour mission de développer un Taekwondo pour tous.

Le Taekwondo a traversé les murs, les barrières et les frontières de la politique, et comprend maintenant 209 nations membres.

La pratique des formes de Taekwondo fait partie des exercices a effectuer régulièrement ainsi que les technique de base seront l’essentiel de la pratique.

Les 9 Poomsae de Taekwondo pour les ceintures noire du 1 Dan et 9 Dan du centre mondial

Le Poomsae est exécuté tout en respectant les positions, l’ordre des techniques défensive et offensives, les directions et le diagramme. http://www.paristaekwondo.com/les-formes-de-taekwondo-poomsae-pour-les-ceinture-noire/

Les 9 Poomsae de Taekwondo pour les ceinture noire 1er Dan et 9 Dan forment un ensemble dans la progression des connaissances, selon la méthode établie par le Centre Mondial du Taekwondo, 9 Poomsae sont destinés à l’apprentissage et au perfectionnement des ceintures noires youdanja et godanja (haut gradé).

Les formes pour les pratiquants ceintures noires « Youdanja » porte un nom spécifique :

Koryo, Keumgang, Taebaeck, Pyongwon, Sipjin, « Poomsae Godanja » Jitae, Cheongwon, Hansu, Ilyeo, lequel est dans l’art martial associé à un symbole particulier.

Ce sont les formes officielles du centre mondial du Taekwondo (Kukkiwon), elles sont exigées lors des tests de promotion.

Il faut toujours rechercher la bonne méthode d’exécution.

Les techniques défensives Bang Ho et offensives Kyong Kyeuk doivent être en rapport avec le degré de chaque pratiquant.

Un apprentissage méticuleux des formes sous la direction d’un enseignant digne de ce nom, une pratique régulière est un élément incontournable pour atteindre le niveau requis est essentiel.

En particulier, le regard doit être porteur de toute la détermination des pratiquants (e).

La concentration permettra de dégager une unité entre le corps et l’esprit.

Les formes (Poomsae) dans leurs processus d’apprentissage permettent d’améliorer l’équilibre, la concentration, le contrôle respiratoire qui doit être synchronisé avec les techniques, le rythme, la coordination, le contrôle du centre de gravité.

ils requiert un équilibre entre relâchement et contraction (souplesse et force), demande une exécution la plus précise possible des différentes techniques.

Durant toute la progression du taekwondoiste c’est une pratique rigoureuse au quotidien qui nécessite un Formateur qualifié.

L’art martial coréen a permis de développer un programme d’entrainement comprenant des exercices codifies appeler Poumsae, bases sur la philosophie d’extrême orient, facilitant une approche intellectuelle, que suivent les taekwondo-in tout au long de leur progression.

Il s’agit d’effectuer un combat réel contre plusieurs adversaires imaginaires, les pratiquants (e) se déplace sur des diagrammes représentant des caractères chinois ainsi que des lettres de l’alphabet coréen.

Les Taegeug Poomsae sont associés à la philosophie orientale basée sur les forces opposées et complémentaires Um et Yang.

Ce sont des formes codifiées reprenant l’ensemble des techniques fondamentales de taekwondo « kibon » ou s’articulent les techniques défensives et offensives, utilisant l’ensemble des armes naturelles du corps humain et plus particulièrement les bras et les jambes, les positions et les déplacements, les changements de direction.

Chaque Poomsae pour les pratiquants ceintures noires « Youdanja » porte un nom spécifique : Koryo, Keumgang, Taebaeck, Pyongwon, Sipjin, « Poomsae Godanja » Jitae, Cheongwon, Hansu, Ilyeo.

On devra s’attacher au respect des techniques et au diagramme du Poomsae : un des objectifs de la pratique est la maitrise de l’ensemble des techniques. Ces poomsae permettent aux ceintures noires « Taekwondo-in » de mettre en oeuvre les techniques fondamentales du taekwondo et d’acquérir les techniques supérieures.

Dans le Taekwondo originel, les Poomsae youdana et Godanja sont associés à la philosophie orientale basée sur les forces opposées et complémentaires Um et Yang.

POOMSAE « Koryo » 2ème Dan Kukkiwon

Poomsae Keumkang : 3ème Dan Kukkiwon

Poomsae Taebaek : 4ème Dan Kukkiwon

Poomsae Pyonwon : 5ème Dan Kukkiwon

Poomsae Sipjin : 5ème Dan Kukkiwon

Les Poomsae pour les ceintures noires de haut gradé « Godanja »

Poomsae Jitae : 6ème Dan Kukkiwon

Poomsae Chongkwan : 7ème Dan Kukkiwon

Poomsae Hansu : 8ème Dan Kukkiwon

Poomsae Ilyo : 9ème Dan Kukkiwon

Copyright 2002-2020© Paris Taekwondo Académie est une marque déposée et protégée par l’INPI – Tous droits réservés.

Author: Guy FRIESS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.