Règlement intérieur

Le dojang est un lieu de perfectionnement physique et spirituel.


 

  1. Un certificat médical attestant de l’aptitude physique du pratiquant doit être impérativement présenté au moment de l’inscription
  2. Lorsqu’un pratiquant entre ou sort du dojang, il doit saluer respectueusement, par ordres : le corps enseignants, les pratiquants les plus gradés.
  3. Le pratiquant doit faire preuve d’un certain respect auprès de l’enseignant, de tous les pratiquants du dojang, mais également à l’égard des tous les enseignants.
  4. La présentation, la tenue et l’hygiène des pratiquants doivent être toujours impeccables.
  5. La tenue le Dobok doit être propre et porter l’écusson du dojang au niveau de la poitrine gauche. Les bagues, lunettes et autres bijoux doivent avoir été enlevés avant d’entrer dans le dojang.
  6. Les ongles de mains et de pieds seront toujours soigneusement coupés très court pour éviter tout risque de blessure
  7. Afin de ne pas déranger la conduite des cours, le pratiquant se doit d’être ponctuel. L’enseignant pourra refuser l’entrée du dojang à tout pratiquant se présentant en retard
  8. La présence aux cours est l’un des éléments essentiels de la pratique du Taekwondo, le pratiquant est invité à faire preuve d’une assiduité constante et à informer le corps enseignant de ses éventuelles absences
  9. De manière générale et pour des raisons de sécurité, l’accès au dojang est réservé aux enseignants et aux pratiquants. Le public n’est pas admis pendant les cours
  10. Il est demandé au pratiquant de ne pas parler pendant les cours, sauf s’il y est invité, afin d’éviter tout risque de blessure due à une inattention
  11. La pratique du Taekwondo est guidée par les principes de patience, de persévérance (Innaé), de courtoisie, de politesse (Yéesui), de respect d’autrui, de maîtrise de soi (Keukki) et de loyauté, et vise à encourager l’harmonie avec les autres
  12. Les techniques enseignées dans le cadre du dojang ne doivent être ni utilisées, sauf cas exceptionnel (ex : légitime défense), ni divulguées en dehors du dojang
  13. Si un pratiquant venait à blesser un pratiquant ou tout autre personne dans ou en dehors du dojang, l’enseignant pourra l’exclure sur le champ du dojang ou de l’association
  14. Le corps enseignant veille au respect des règles de conduite et des principes édictés ci-dessus, et est en droit de refuser d’enseigner ou de continuer d’enseigner à tout pratiquant qui ne les respecterait pas ou dont le comportement serait contraire aux principes de la pratique du Taekwondo.